Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 21:08

La tenue du conseil national du FFS, deux mois après les élections législatives, est un choix judicieux. Bien qu’une certaine tendance revancharde, composée essentiellement des ex-militants du parti, attende que ce rendez-vous débouche sur l’implosion du parti, il n’en reste pas moins que le fait de le repousser comporte plusieurs avantages. Ainsi, toutes les lectures faites à chaud sont uniment évitées.

Toutefois, malgré la tenue du conseil national dans un climat serein, cela n’empêche pas de faire un diagnostic cohérent. Mais, avant de tirer toute conclusion hâtive, il faudrait rappeler le contexte dans lequel s’est déroulée la joute législative. Bien que le FFS n’ait eu aucun doute sur son issue, pendant toute la période électorale, le FFS a essayé d’élever le niveau et de poser les vraies questions politiques.  

Hélas, le parti pris de l’administration –quels que soient les joueurs et quelle que soit la volonté du peuple, ce sont toujours les mêmes qui gagnent – et l’hibernation du peuple –depuis au moins 1992 –réduisent toutes les chances de l’opposition de constituer une alternative à la politique en place.

Cependant, en 2012 et en 2017, une prise de conscience minime aurait pu mettre le régime dans l’embarras. À titre d’exemple, si les bulletins nuls avaient été exprimés contre les partis du pouvoir, l’issue du scrutin aurait été différente. Dans ce cas, ou bien le régime accepte le verdict et ce sera la première alternance postindépendance, ou bien il recourt au coup d’État et là le régime perdra tout le crédit vis-à-vis de ses soutiens occidentaux.

Dans ces conditions, quelle est la part de responsabilité du FFS dans la crise politique qui secoue le pays depuis l’indépendance ? Malgré l’acharnement de quelques ex-militants à imputer la crise à leur ancienne formation politique, la crise multidimensionnelle que traverse le pays ne peut être incombée à un seul parti.

Enfin, si l’on examinait les projets de tous les partis, la reconstruction du consensus national devrait susciter l’intérêt et l’adhésion citoyens. D’ailleurs, si la solution politique du FFS était si mauvaise, le chef du gouvernement ne tenterait pas de la copier. Malheureusement, avec le régime, à chaque fois qu’il reprend les idées du FFS, il les vide préalablement de leur sens et de leur contenu.

Aït Benali Boubekeur    

Partager cet article

Repost 0
Publié par Ait Benali Boubekeur - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

mellah hocine 23/07/2017 14:07

Pour toutes les démarches politiques, le FFS prend deux décennies d'avance sur l'ensemble de la classe politique de ce pays. Et lorsqu'on est en avance dans les idées , le peuple se fourvoie et s'égare dans ce milieux hostile verrouillé par le pouvoir en place. Les idées du FFS prennent du temps pour s'ébranler et s'enraciner dans les opinions . Un bon choix, effectivement , pour la tenue de ce conseil national , encore faudrait que le parti mette en branle ses structures régionales afin d'organiser des rencontres avec les citoyens et débattre des événements en cours en proposant par la suite le projet de sortie de crise qu'est la conférence du consensus national: tenants et aboutissants.

Ait Benali Boubekeur 23/07/2017 19:09

En effet, ce délai de 2 mois avait pour but d'éviter les querelles inutiles. Toutefois, malgré le recul, il ne faudrait pas se cacher derrière son doigt. Le redéploiement du parti s'impose. C'est à cette condition que le projet de consensus pourrait etre entendu

Contactez-Moi

  • : Blog AIT BENALI Boubekeur
  • Blog AIT BENALI Boubekeur
  • : L’école algérienne ne s’est pas attelée, en ce qui concerne l’enseignement de l’histoire, à la transmission du savoir. L’idéologisation de l’école l’a emporté sur les impératifs de la formation. Or, les concepteurs de ces programmes préfèrent envoyer leurs enfants dans des écoles occidentales.
  • Contact

  • Ait Benali Boubekeur
  • Je consacre beaucoup de mon temps libre à la recherche de la vérité sur le mouvement national.
  • Je consacre beaucoup de mon temps libre à la recherche de la vérité sur le mouvement national.

Recherche

Catégories